Coronavirus et job étudiant en Flandre : assouplissement des conditions pour bénéficier des allocations familiales en cas de prestations dans le 1er trimestre 2022

article image Par 

En raison de la crise sanitaire les conditions d’accès aux allocations familiales sont assouplies en cas de prestations dans le cadre d'un contrat d'étudiant pendant le 1er trimestre 2022.

Suite à la crise du coronavirus, la Flandre avait décidé que les heures prestées en tant qu’étudiant certains trimestres de 2020 et 2021 n’étaient pas prises en compte pour l’octroi des allocations familiales si ces prestations sont effectuées sous contrat de travail étudiant dans le secteur des soins et dans l'enseignement.

Prolongation pour le 1er trimestre 2022

La Flandre vient de confirmer par arrêté (1) que les heures prestées pendant le 1er trimestre 2022 sous contrat de travail étudiant dans le secteur des soins et dans l’enseignement ne sont pas prises en compte pour l’octroi des allocations familiales.

Avec cette mesure, les étudiants qui travaillent dans ces deux  secteurs n’ont pas à craindre de perdre leurs allocations familiales pour le 1er trimestre 2022

Cette mesure peut encore être prolongée jusqu'au 31 décembre 2022.

En plus, 45 heures de prestations en tant qu'étudiantlen dans tous les secteurs pendant le 1er trimestre 2022 ne sont pas prises en compte pour l’octroi des allocations familiales..

Source
(1) Arrêté du gouvernement flamand du 18 mars 2022 fixant les mesures relatives aux contrats de travail pour étudiants pour la période du 1er janvier 2022 au 31 mars 2022 à la suite de la propagation du coronavirus, en ce qui concerne les allocations dans le cadre de la politique familiale, M.B., 4 avril 2022